Pourquoi l’hiver favorise la grippe et le rhume?

Vite dit, vite lu, les brèves d’Amato

 

 

Plusieurs pistes sont mises en avant.

pouquoi grippe en hiver massage entreprise paris amatonic
Virus Influenza
  • Nos poumons préfèreraient l’air chaud.

Pour cela ils mettent en place tout un système pour réchauffer l’air extérieur : l’air inspiré par le nez est mélangé à de l’eau à la température du corps (d’où le nez qui coule en hiver). L’air inspiré est ainsi réchauffé mais du coup il assèche notre mucus nasal qui est notre barrière protectrice naturelle. Ainsi asséchée, notre barrière joue moins son rôle et laisse pénétrer plus facilement  virus et bactéries.

  • Chute d’humidité : l’ami des virus.

Une nouvelle piste apparait. Des chercheurs américains de l’Oregon spécialisés dans l’étude du climat ont mis en avant le rôle majeur d’une chute  d’humidité de l’air  dans les 20 à 10 jours précédant la propagation massive du virus. Ces conditions de faible humidité caractérisée par des particules d’eau  plus fines suspendues dans  l’air seraient propices à la survie et à la propagation du virus de la grippe. Par conséquent,  le froid à proprement parler ne serait pas la cause de la  propagation du virus mais la variation d’humidité dans le cadre de basses températures.  Il se trouve qu’en France ces variations sont particulièrement marquées en hiver.

  • Les virus s’adaptent à l’hiver.

Les virus deviennent plus résistants en renforçant la coque qui les entoure et les protège.

  • Le froid grippe nos mécanismes corporels.

Notre système immunitaire est ralenti par le froid, il met plus de temps à se mettre en place.  Les cils bronchiques par exemple voient leur efficacité diminuer favorisant l’accumulation de mucus et de microbes.

Le froid diminue le calibre des vaisseaux sanguins (vasoconstruction) : le coeur se fatigue plus vite.

  • L’hiver, on se calfeutre, ce qui n’est pas une bonne idée.

Par crainte du froid, nous laissons fermer nos lieux de vie ce qui permet la propagation des virus et bactéries.

 

gripe hiver vit D massage entreprise paris amatonic

 

Vit D3 un atout majeur.

Moins de soleil, c’est moins de rayons ultraviolets pour fragiliser dans la nature les virus, mais c’est aussi une arme en moins pour notre immunité. Une solution intéressante est la supplémentation en Vit D3.

A titre de comparaison, sur la plage l’été sans crème solaire notre corps produit jusqu’à 15 000 UI de vitamine D3 en 15 mn ! On estime à  4000 UI la dose minimum par jour pour maintenir son taux de vitamine D3 dans le sang.

Attention au faible dosage des compléments alimentaires que l’on trouve dans le commerce, bien lire les étiquettes à la lumière du dosage donné ci-dessus.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le faire savoir en cliquant sur les étoiles jaunes ci-dessous, vous pouvez également le partager en cliquant sur les réseaux sociaux proposés. 

 

Pourquoi l’hiver favorise la grippe et le rhume?
Noter cette page 5 (100%) 4 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *