Arthrose, comment en finir (partie 2/2)

Pendant longtemps, la raison habituellement donnée aux articulations douloureuses  provenait des cartilages, eux seuls étaient la source du problème. Nous constatons aujourd’hui que la médecine a sous-estimé le rôle crucial des tendons qui lient et stabilisent les articulations.

articulation arthrose massage entreprise amatonic

Tendon,  le roi des articulations

Le rôle des tendons est de stabiliser par intermittence les articulations osseuses avec l’aide du muscle auquel il est lié.  Les ligaments quant à eux offrent une stabilité permanente.

Les cartilages et les tendons sont comme  les freins d’un vélo :

  • Les cartilages  sont  les patins de frein, càd les caoutchoucs qui frottent contre la roue.
  • Les tendons sont les câbles qui serrent ou desserrent les patins de frein.

Si les câbles sont détendus, rouillés, bloqués, les patins du vélo ne freinent plus.

En vieillissant,  le corps produit de moins en moins de collagène (ce qui est accentué chez les femme en raison de la ménopause). Les tendons se dessèchent.  La consommation de tabac, d’alcool épuisent également nos réserves de collagène. Le manque d’activité les rend rigides et fragiles  car c’est le mouvement qui génère leur hydratation.

Comment prendre soin de son cartilage et de ce qui le constitue les chondrocytes ?

Se bouger !

arthrose jogging massage entreprise amatonic

Les condrocytes sont les cellules qui forment notre cartilage.
La particularité  du cartilage est qu’il n’est pas irrigué par des vaisseaux sanguins ce qui veut dire que les cellules qui composent ce cartilage ne reçoivent pas d’oxygène ni de nutriments par le sang, contrairement aux autres cellules du corps.
La nourriture des condrocytes se trouve dans le liquide synovial, un liquide dans lequel baigne l’articulation, c’est la raison pour laquelle, il est indispensable de bouger  pour oxygéner et nourrir les chondrocytes. En bougeant le liquide synovial pénètre le cartilage.

Il faut savoir également que prendre des médicaments antidouleurs tels que le paracétamol et les anti-inflammatoires non stéroïdiens ( aspirine, ibuprofène) ne sont pas une solution dans la durée Pourquoi? parce qu’ils rendent problématique le renouvellement des cellules du cartilage et des tendons.
Par ailleurs, au-delà de 3 grammes par jour sur le long terme, le paracétamol est toxique pour le foie.

Solutions pour prendre soin de ses tendons

  • Protéger ses chondrocytes de l’inflammation

En effet, l’intolérance alimentaire, l’excès de poids, un mode de vie malsain, un stress régulier, provoquent  une inflammation chronique dans le corps. Les chondrocytes sont fragilisés par les substances inflammatoires ainsi créées (cytokines, leucotriènes). Conséquence, les chondrocytes souffrent et risquent le dysfonctionnement.

C’est pourquoi il est impérieux de donner  aux cellules du cartilage (condrocytes) l’oxygène et les nutriments dont ils ont besoin pour faire leur travail de régénération du cartilage. Il s’agit alors d’adopter un mode de vie sain, une activité physique régulière, conserver son poids idéal.

  • Protéger ses condrocytes des agressions extérieures.

Les chondrocytes détestent les coups violent. Si notre cartilage est fait pour supporter de fortes pressions fréquentes, en revanche, il n’est pas fait pour être écrabouillé violemment (entorse, chutes diverses) car dans ce cas le choc est tel que le cartilage s’écrase et reste durablement abîmé.

  • Reconstituer ses réserves de collagène et bien nourrir ses chondrocytes si besoinarthrose os à moelle massage entreprise amatonicBien nourrir ses chondrocytes par ce qu’on ingère comme des plats gélatineux à base de cartilage  : os à moelle, bouillon, poissons entiers, tête ou foie de veau, pied de cochon, poule au pot, tripes, andouillette. Si vous ne consommez pas ces plats régulièrement, il est impossible de maintenir des apports suffisants en collagène.

En complément alimentaire, il est important de veiller à la qualité du collagène acheté. Pour cela, il vous faut vérifier sur l’étiquette qu’il s’agit bien de « collagène natif ».

« Le collagène natif » est un collagène non dénaturé ou chimiquement transformé.

Pour avoir toutes les infos sur comment régénérer son collagène par des compléments alimentaires, je vous invite à découvrir l’article suivant Arthrose, comment y mettre fin (1/2)

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le faire savoir en cliquant sur les étoiles jaunes ci-dessous, vous pouvez également le partager en cliquant sur les réseaux sociaux proposés. 

Arthrose, comment en finir (partie 2/2)
Noter cette page 5 (100%) 7 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *